AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: {- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]   Mer 6 Mai 2009 - 19:30


Louis Woodsonn && Chelsea Spencer
On va se faire griller.. Ou pas ?


    C'était un jour comme les autres, rien de particulier en cette belle journée ensoleillée. Comme d'habitude, la routine quoi. Un beau soleil qui illuminait la ville, des gens qui se promenaient dans les rues, les employés qui allaient travailler, et les étudiants qui allaient au bahut. Pour Chelsea Spencer, la jolie blonde qu'on appelle plus par son diminutif qui est donc Chels', ce n'était pas vraiment une de ces choses habituels. Alors que normalement elle allait à l'école, car elle étudiait le stylisme et pour commencer à s'adapter dans le milieu du travail, elle faisait des stages chez la mère Woodsonn. Depuis déjà quelques mois qu'elle s'y rend, pas tous les soirs mais presque régulièrement, et surtout quand elle avait le temps. Aujourd'hui, mercredi. Heure, 12h30. Alors bien sure qu'ell avait prévu de passer toute l'aprem chez cette grande femme, qui est d'une classe sociale tellement elevé qu'on ne pourrait en trouver deux comme elle. Evidemment, elle avait un fils et c'est maintenant il y a quelques mois, environ 7 ou 8 mois qu'elle le connait. Elle l'a rencontré chez lui, alors qu'elle était avec sa mère. Bien entendu, il était tellement craquant : Sexy, attirant et charmeur/Dragueur. Exactement comme Chelsea les aimait. Depuis, ils ont couché une fois. Puis deux. Puis trois. Et ensuite une fois par semaine, et puis deux fois par semaine. Sans que Austin et Isaa ne s'en rende compte. Depuis, Chels' avait essayé de se calmer, en arretant cette relation améliorée qu'elle avait avec, mais devinez quoi, le Dom Juan ne voulait pas. Bien que a ne lui déplaise, Chels' voulait juste arreter par respect envers sa mère, et Austin. Mais Louis avait bien décider de l'avoir comme amante régulière et l'a menaçait de perdre son boulot si elle continuait pas, et encore d'autres menaces, importante les unes que les autres.

    Du coup, Chelsea continuait toujours cette relation sexuelle qu'elle avait avec, sans que personne ne soit au courant. Austin. Ah ce Austin s'il savait ! Des fois, Chels' pensait qu'elle ne méritait pas un mec pareil, qu'elle était trop méchante avec, et que contrairement à elle - du moins, c'est ce qu'elle pense - il n'allait pas voir ailleurs. Mais que voulez vous, l'amour vous tombe dessus sans que vous ne puissez dire quoi que se soit. Elle était tombé amoureuse, et même ça elle ne l'aurait jamais parié. Enfin bref, ils s'aimaient même si elle allait voir ailleurs, c'était juste dommage pour le couple, quand Austin l'apprendra. Faut donc juste esperer qu'il ne l'apprendra jamais. Cependant, faut avouer qu'Austin et Louis se connaissait, car ils étaient des amis - maintenant elle ne sait pas si ils le sont toujours - et elle ne sait pas si ils entretiennent une bonne relation ou plutot une mauvaise.

    Enfin bon, le problème n'était pas ça. En cette belle aprem', elle allait chez les Woodsonn. Après avoir mangé, Chels' se dirigeait dans la sall de bain pour se laver les dents, et se refaire une beauté. Elle préférait rester un peu naturelle, donc le maquillage était très faible, mais Chels' semblait magnifique. Elle était habillée dune tunique allant jusqu'au dessus du genoux , d'un collant et des petites ballerines grises. Ses cheveux ? Détachée, libre au vent. La jolie blonde sorti de chez elle vers 13h30 et arriva chez Louis un quart d'heure après. Elle frappa et personne ne répondait. Elle était certes un quart d'heure en avance, mais bon. C'est alors qu'une femme arriva pour la laisser entrer en lui disant d'attendre Mme Woodsonn dans le hall. C'est ce qu'elle fit, comme d'habitude. Elle pensait qu'elle n'était pas encore là, ce qui était peut etre possible. En tout cas, elle n'allait pas s'ennuyer, car c'est quelques secondes après qu'elle vit, descendre des escaliers, Louis, son amant. Il était tellement beau comme d'habitude, et un sourire se fit voir sur le visage magnifique de Chels'.


Dernière édition par Chelsea Spencer le Mar 12 Mai 2009 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: {- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]   Sam 9 Mai 2009 - 23:32



CHELSEA && LOUIS


    Une journée visiblement comme les autres s'annonçait ; l'absence du père pesait chez les Woodsonn sans que pour autant cela ne soit une grande gêne, et la mère de Louis était tout de même venue déjeuner en sa compagnie avant de partir en quatrième vitesse suite à un coup de fil important. Tel était la vie des richissimes Woodsonn ; ponctuée par des rendez-vous d'affaire ou des galas somptueux, ils ne consacraient aucunement du temps en famille. Ce qui en vérité aurait pu blesser Louis s'il n'avait pas toujours vécu ainsi, entre une mère le portant en admiration mais toujours pressée, et un père ne daignant pas même le regarder. Debout dans sa chambre, le jeune homme ne se souciait pas même de la domestique occupée à poser sur ses épaules la veste impeccable Gucci qu'elle défroissa légèrement d'un rapide coup de mains, tandis que l'héritier avait ses yeux sombres rivés sur son portable, tandis que sa main de libre tenait un verre de martini. Le matin, le midi, ou le soir, il n'y avait pas d'heures chez Louis Woodsonn pour céder aux délices de l'alcool, il n'y avait d'ailleurs jamais d'heures pour céder à toutes ses débauches multiples et excessives. Dédaignant dans toute sa splendeur la domestique qui sortit alors de sa chambre sans mot dire, le jeune homme renvoya un sms à sa chère et tendre Isaa, lui annonçant qu'il la rejoindrait au bas de son immeuble dans les vingt prochaines minutes, l'attendant comme toujours dans sa limousine lustrée. Dans un soupir, et portant une nouvelle fois son verre aux lèvres, le jeune homme rangea son téléphone dans sa poche, allant pour sortir de son immense chambrée lorsque la domestique revint alors, l'air presque effaré et stressé.

    -- Monsieur Woodsonn, je crois que quelqu'un est ici pour votre mère.
    -- Tu vois bien qu'elle est absente. Renvoie-la, ce n'est pas si compliqué, fit-il dans un murmure suave avant de froncer les sourcils.
    -- C'est que la demoiselle qui attends dans le hall dit avoir déjà pris rendez-vous.
    -- Juanita, es-tu devenue incompétente ? Laisse moi faire.

    Louis leva les yeux au plafond dans un soupir exaspéré comme il lui répondit avec froideur et d'une voix tranchante. Vêtu d'un costume sobre mettant en valeur son charisme certain, le jeune homme passa la porte de sa chambre, bientôt suivi par Juanita, leur fidèle bonne à tout faire -et accessoirement ancienne nounou du jeune garçon lorsqu'il avait été enfant-, qui se tortillait les doigts à l'idée de devoir renvoyer la jeune demoiselle qui paraissait si charmante. Car elle ne connaissait que trop bien le caractère de Louis, qui pouvait se montrer tout aussi cassant qu'intéressé selon la personne qu'il avait en face de lui. Le verre toujours à la main, l'héritier descendit les escaliers avec prestance, son regard noisette s'attardant dès lors sur la frêle silhouette postée dans le hall. Il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaître Chelsea Spencer, jolie blonde plantureuse sur qui il n'hésitait pas à faire pression afin de la garder dans son lit. Autant avouer que Woodsonn aimait particulièrement varier ses coucheries d'un soir, mais cette demoiselle là était tant attirante et désirable qu'il ne voulait pas laisser s'échapper un tel joyau. Sans doute aurait-il ressenti bien plus qu'une simple affection possessive envers Chelsea s'il n'y avait pas eu Isaa dans sa vie. Isaa que Louis oublia par ailleurs bien vite, effaçant la belle portoricaine de sa mémoire dès lors que son regard se posa sur la belle blonde qui lui offrit un sourire. Sans même daigner poser ses yeux sur Juanita, dévorant toujours autant Chelsea du regard dans un sourire en coin, Louis lui remit son verre d'alcool entre les mains, s'avançant vers la demoiselle aux cheveux blonds sans cesser de la toiser avec appétence. Avisant un regard froid à Juanita qui comprit alors la requête de l'héritier et qui s'empressa alors de les laisser seul à seule, Louis posa alors ses mains sur les hanches de la jeune fille avant de se pencher sur cette dernière avant de lui déposer quelques baisers fiévreux dans le cou, non sans repousser quelques mèches blondes dans une caresse frémissante. Woodsonn était réputé pour être direct et peu farouche, par ailleurs ces dires se vérifièrent aussitôt puisque le jeune homme ne se gêna pas pour déposer des monceaux de baisers ennivrant sur la peau de Chelsea, avant de se redresser finalement. Diablement près de la demoiselle, Louis avança jusqu'à plaquer délicatement la jolie blonde contre le mur, plantant son regard dans le sien.

    -- Je crains que tu ne dois annuler ton rendez-vous de travail aujourd'hui pour un peu plus de distractions. fit-il dans un sourire en coin avant de rajouter dans un murmure. Peux-tu rester ce soir... ?

    Dans un bruissement d'étoffes imposé par le silence soudain, Louis sortit de sa poche son téléphone portable avant de le tendre à chelsea, sans jamais cesser de la fixer du regard dans un sourire charismatique. Plus qu'une question banale, c'était presqu'un ordre qu'il lui intimait, la forçant alors tacitement à appeler son petit ami pour lui certifier qu'elle ne rentrerait pas auprès de lui cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: {- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]   Dim 10 Mai 2009 - 17:58


    Il était maintenant un peu plus tôt que 14h00 et Mme Woodsonn n'était toujours pas là. Chelsea en avait marre d'attendre. Au pire, si elle se cassait, ce n'était surement pas de sa faute car c'était Mme Woodson la fautif, fallait qu'elle vienne à temps. Maintenant le téléphone de Chelsea affichait 14:01. Voila, maintenant Chelsea avait une bonne raison de s'en aller. D'habitude, la Madame n'était jamais en retard, mais en avance plutot mais il faut avouer qu'elle avait un petit problème en ce moment, ce qui était assez étonnant, vue qu'ele prévoyait normalement les choses à l'avance. Un truc de dernière minute ? Surement. La bonne de la famille Woodsonn arriva vers elle en lui demandant pour qui et pour quoi elle était ici. Chelsea soupira, ça l'enervait qu'elle lui pose tous les jours les mêmes questions. A croire qu'elle avait pas de mémoire. Presque tous les jours Chels' venait ici pour travailler, et la veille femme, qui est donc la servante de la famille si riche, ne l'a reconnaissait jamais. Pourquoi ? Chels' n'en savait rien mais elle s'en fichait. C'est lorsqu'elle allait retourner sur ses pas qu'elle apercut un beau goss devant elle, descendre les marches de l'escaliers. Bien sure, vous l'aurez devinez, ce beau goss n'était autre que Louis Woodsonn. Elle se sentait attirée par lui,à chaque fois qu'elle le voyait, et elle n'hésitait pas à lui faire savoir, à chaque instant, qu'elle avait envi de lui. Austin dans tout ça, il n'en savait rien, et heureusement d'ailleurs, parce que Austin garde une toute autre place dans le coeur de la blondinette, tandis que Louis, c'est carement autre chose. C'est une attirance physique où l'histoire des deux se terminent dans un lit.

    Chelsea lui adressa un petit sourire au coin des lèvres, amusée. Elle s'arreta alors en le voyant, ne pensant plus à s'en aller. La bonne de la famille s'en alla alors pour les laisser tout seuls. Heureusement d'ailleurs. Le sourire de Chelsea et son regard sur le Dom Juan ne pouvait qu'être attirant. Louis s'approcha d'elle, avec un verre en main. Chelsea ne le lacha pas du regard, et toujours avec ce sourire aux coins des lèvres, elle se mordit la lèvre, impatiente qu'il l'a rejoigne. Il n'avait plus qu'à faire quelques pas, et il arriva en face de la blonde, tout près, en posant ses mains sur les hanches de Chelsea. La blondinette posa ses mains autour de son cou, lui caressant sa peau douce, et se colla contre lui. Elle sentit la bouche de Louis effleurer son cou. Puis, elle frémit lors du contact sur sa peau. Elle adorait ça, et ses baisers l'a rendait bien heureuse et l'exitait. Cela faisait longtemps - environ 2 jours - qu'elle ne l'avait pas vu et les retrouvailles se passaient maintenant bien. Elle caressait toujours son cou, montant sur ses cheveux pour en faire de même. Elle se sentit alors collé contre le mur mais son regard ne quitta pas celui de Louis. Elle le fixait, comme s'il pouvait lire dans ses yeux qu'elle avait envi de lui. Fallait qu'ell s'obstine, elle allait trop vite et c'était très dangereux, là maintenant. Ils pouvaient se faire griller.. Ou pas. Si la servante arrivait à ce moment même. D'ailleurs, Chelsea, bien qu'elle était concentré sur le visage de son "homme" , entendait la bonne parler au telephone. Si ca se trouve, elle parlait avec Mme Woodsonn qui lui avait dit surement qu'elle ne serait pas là toute la journée, et que Chelsea pouvait rentrer chez elle. Si seulement c'était le cas. Bref, Chelsea regardait toujours son Dom Juan, et l'écoutait avant de lui répondre, dans un murmure. Toutefois, elle lança un regard derrière lui, pour voir si l'ombre de la bonne apparaissait, qui signifierait qu'elle allait arriver. Mais rien, pour l'instant.

    Je crains que tu ne dois annuler ton rendez-vous de travail aujourd'hui pour un peu plus de distractions.
    - Je ne pense pas que Mme Woodsonn serait de cet avis, elle.

    Dit elle donc dans un murmure, tout en le regardant. Elle lui rendit son sourire. Bien qu'elle était d'accord avec ce qu'il avait dit, elle ne pouvait accepter, il n'était que 14h00 passé maintenant, et Chelsea devait travailler. Ah ! Si seulement sa mère n'était pas là, si seulement elle avait un empêchement de dernière minute. Si seulement Chelsea pouvait accordé un peu de temps à Louis, maintenant. Mais il avait peut etre des choses à faire lui, de son côté. Chelsea soupira, montrant bien à Louis qu'elle n'était pas du tout motivé pour travailler et il comprit alors qu'elle aurait bien voulut passer du temps avec lui, plutot que d'aller vers sa mère. Surtout que maintenant, elle ne pouvait pas inventer une excuse du genre " je suis malade " parce que la servante l'avait vu . Chelsea avait toujours ses mains sur son cou,et caressait de temps en temps ses cheveux.

    - Ecoute Louis, j'aurais bien voulu.. Mais ce soir, je ne peux pas, je dois.. Dit elle en le regardant sortir son portable. Il lui tendit le téléphone, et elle le regardait, il insistait, elle n'avait pas le choix. Soupirant encore une fois, elle prit le téléphone en ajoutant : C'est dure de te dire non .

    Puis, enleva ses mains de son cou, mais cette fois, posa sa main droite sur sa joue droite, en s'avanceant pour lui déposer un baiser sur ses douces lèvres. Un simple baiser, juste pour toucher ses lèvres et elle se détacha de lui, et composa le numéro de Austin, son chéri bien sur, tout en gardant le numéro privée, parce que si Austin apprendrait qu'elle était en ce moment même avec Louis, il allait avoir des doutes. Posant le téléphone sur son oreille en attendant qu'il décroche, Louis l'a regardait, fier de son coup. Lorsqu'il décrocha enfin, Chelsea s'éloigna un peu, pour ne pas qu'un bruit ou une parole - venant de Louis ou quelqu'un d'autres - l'a trahisse.

    Spoiler:
     


    Elle raccrocha alors, soupira de soulagement. Ca avait été très dure de le convaincre, mais finalement elle avait réussi. Chelsea, avec un sourire sur le visage, se retourna et impatiente d'anoncer la nouvelle à son amant, elle s'imaginait déjà la nuit de folie qu'elle allait vivre, encore une fois avec un autre que son fiancé. Enfin bon, si ça se trouve, elle se faisait des idées. Il n'avait peut etre pas envi qu'elle reste ce soir pour ça, mais peut etre pour autre chose. Enfin bref, pas grave. Elle se retourna avec un grand sourire mais son sourire s'effaca lorsqu'elle vit Louis parler avec la bonne. Avait-elle compris quelque chose ? Avait-elle de bonne nouvelle ? Elle n'en savait rien. Chelsea attendait, ne voulant pas s'approcher d'eux, elle alla se poser contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: {- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]   Dim 17 Mai 2009 - 12:42

    La belle avait beau vouloir insister, Louis n'en démordrait pas. Il la voulait dans son lit pour la nuit, quitte à mettre ses menaces à exécution, résolu et déterminé à passer du bon temps avec la jolie blonde qui n'était autre qu'une des employées modèles de sa propre mère. Et si Louis était bien loin d'être à cheval sur les conventions, Mme Woodsonn, elle, exécrait les écarts de conduite du genre ; on ne mélangeait pas vie sentimentale et vie professionnelle. Si tant est que la relation entretenue par Louis et Chelsea demeurait véritablement affective, en vérité il ne s'agissait que d'une attirance purement physique sans qu'il n'y ait de l'amour entre les deux jeunes gens. Car en vérité, hormis le fait qu'elle avait un amant officiel, le jeune Woodsonn ignorait tout de la vie de la belle blonde ; la majorité du temps qu'ils consacraient ensemble n'étant que destinée à des ébats passionnels dans le lit de l'héritier... Il lui fourra donc son portable dernier cri dans la main, son regard plongé dans le sien voilà que Louis ne lui laissait absolument aucune issue ni excuse. La belle dût alors se résigner, appelant son amant dans le but de lui mentir, sous le sourire narquois de Woodsonn, diablement satisfait. En outre la voir ainsi obligée de trahir son bien-aimé sous ses yeux, inventant la première excuse lui passant par la tête auprès de son amant attitré et fidèle alors que Louis était à ses côtés, faisait monter en lui une satisfaction malsaine, presque surpuissante. En outre l'héritier n'avait pas fini de jouer avec la jolie blonde, car son désir le plus vil était encore de mettre le petit ami de cette dernière sous le fait accompli; et lui faire comprendre clairement qu'il n'avait aucun scrupules à coucher avec la belle Chelsea. Afin de briser leur couple sans doute, dans le plus grand amusement malsain certainement, comme une envie de nourir son orgueil et sa fierté, sans compter sa possessivité maladive : il voulait Chelsea pour lui seul. Et alors que cette dernière s'entretenait au téléphone, Juanita vint cueillir le jeune homme, la mine agitée et gênée.

    -- Votre mère m'a formellement ordonné de surveiller vos écarts de conduite envers ses nouvelles employées...
    -- Tu es sérieuse ? fit alors Louis dans un rire étouffé tout en arquant les sourcils, sous le malaise certain de sa bonne.
    -- Je suis désolée, mais si je ne lui dis rien et qu'elle le découvre, je risque...
    -- Si tu lui dis un seul mot, tu es virée.

    Louis avisa la cinquantenaire dans une oeillade froide, sa voix suave tranchant l'air avec fermeté ; le jeune héritier semblait alors sans coeur pour oser tenir de tels propos tranchants à l'encontre de celle qui en vérité l'avait élevé étant enfant. Les caprices de Woodsonn étaient relativement rares, mais lorsqu'ils s'éveillaient on ne pouvait rien faire pour les contrer. Aussi son regard se fit aussi dur que le roc, ténébreux à outrance et menaçant à l'encontre de Juanita qui aquiesça d'un signe de tête non sans sentir son palpitant s'accélérer. La pauvre femme se trouvait dans une situation bien complexe ; d'un côté comme de l'autre, elle risquait de perdre son emploi. Louis se tourna alors vers Chelsea, retrouvant son sourire en coin et son visage charmeur, il s'approcha de cette dernière, lui ôtant le téléphone des mains avant de le poser sur la commode. Peu lui importait en vérité les mises en garde de la bonne, pour le moment le jeune héritier ne voulait en faire qu'à sa tête. De nouveau, ignorant l'oeillade interrogative de la belle blonde, Louis posa ses mains sur les hanches de cette dernière, lui desservant alors un baiser langoureux qui n'avait rien de sage et qui témoignait de son désir de l'ammener dans sa chambre. Peu importait que Juanita soit dans les parages par ailleurs cette dernière avait déjà tourné les talons, allant ouvrir alors qu'on sonna à la porte nerveusement. Porté par son envie mordante envers sa belle blonde, Louis n'en avait que faire, continuant ses baisers brûlants et ses caresses audacieuses, quand soudain une voix plus que familière se fit entendre non loin d'eux.

    -- Prenez-moi ça Juanita... Faites attention, c'est la dernière ébauche de ma robe qui est le clou de mon prochain défilé.

    Des bruits de talons frappant contre le sol résonnèrent, néanmoins Louis ne s'affola pas lorsqu'il entendit la voix lasse de sa propre mère s'avancer dans le hall. Un sourire en coin se dessina sur ses lèvres parfaites alors qu'il poussa Chelsea dans un des placards sombres et étroits, s'engouffrant avec elle. Refermant derrière lui la porte dans un grincement discret, l'arrivée de Mrs Woodsonn ne le désarçonna pas. Au contraire la situation semblait attiser son désir pour la belle blonde, car déjà ses mains baladeuses passèrent sous la robe de cette dernière, effleurant ses cuisses et ses hanches nues tandis qu'il déposait des baisers sauvages dans son cou. Derrière eux, la voix stricte de Aimée Woodsonn résonna de nouveau, preuve qu'elle ne se trouvait certainement pas loin dudit placard.

    -- ... J'ai oublié d'avertir la petite Spencer de cet imprévu... Est-elle en retard ?
    -- Non Madame, elle est passée, fit alors la voix hésitante de la bonne.
    -- Il n'est que 14h10, et elle est déjà repartie ? répondit la voix tranchante de la dame élégante. J'aurai pensé que son poste lui tiendrait plus à coeur, si ce n'est que ça, je peux toujours la remplacer...

    La voix désapointée et irritée de Mrs Woodsonn se fit encore entendre, tandis que son fils peu scrupuleux déboutonnait avec envie le haut de la robe de son amante de passage. Sentant néanmoins que cette dernière commençait à angoisser quelque peu quant aux paroles de sa patronne, la voix de Louis s'éleva à son encontre dans un murmure suave et bas, ses mains délicieusement aventurières et peu sage se baladant sous sa robe dont il avait déjà ôté les fines bretelles tombant sur les épaules de Chelsea.

    -- Tu devrais y aller...

    Sourire en coin, narquois et amusé. Si pour lui la situation n'avait rien de dramatique, Chelsea risquait de perdre son emploi. Malheureusement pour elle, le bel amant égocentrique s'en fichait, et s'impatientait de voir ce que la belle blonde allait faire pour retourner la situation pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: {- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]   Jeu 21 Mai 2009 - 20:57

    Chelsea avait beau dire quoi que ce soit, Louis l'a voulait pour ce soir, et evidemment, elle n'arrivait pas à dire non à ses beaux yeux. D'ailleurs, c'était bien ça le problème. La jolie Chels' l'aimait bien, mais ça restait là. Et dire qu'ele ne voulait pas passer la soirée avec lu pour une parti de jambe en l'air serait le pire mensonge de sa vie. Bien au contraire, elle voudrait bien mais convaincre Austin serait tout aussi dure que si on voulait aller sur la Lune. Heureusement pour Chelsea, un appel téléphonique avait suffit, et Austin ne lui avait pas trop psé de questions. Bien entendu le mesonge était trop grand et super par contre, à son retour, elle lui devait des explications. Mais pas grave, c'état mieux ainsi et qui sait, peu etre qu'à son retour serait passé à autre chose et ce n'était pas si important que ça. La jolie blonde raccrocha, avec un petit sourire qui marquait le fait qu'elle ait eu l'accord de son fiancé, et donc qu'elle pouvait après le travail - tout en sachant que Mme Woodsonn n'est pas encore arivée donc pas encore de travail - passer une soirée parfaite avec son amant, Louis Woodsonn, riche possédant les trois quarts de la ville. Chels' avait d'un côté envi d'arrêter cette relation, car ca devenait trop difficile de tenir ce lourd secret et ça mettait en danger la relation Spencer/Parker. Mais bon, la vie est plus courte qu'on ne le pense, et on ne vit qu'une seule fois. Alors faut en profiter au max' même si y'a différente facon d'en profiter. C'est alors que la jolie blonde se retourna pour pouvoir en faire part au Dom Juan et c'est alors qu'elle le vit en train de parler avec la bonne, celle qui l'avait acceuilli tout à l'heure, alors qu'elle venait d'arriver. Qu'est ce qu'il se passait ? Elle ne savait pas, elle ne se doutait de rien en plus. Peut etre qu'elle avait des nouvelles sur Mme Woodsonn et de son retard ? Peut etre et surement. Elle essayait d'écouter ce qu'ils disaient cependant, elle n'entendait pas grand chose et se rapprocher serait surement pas bon pour elle. Elle préférait rester à l'écart et de toute facon, si c'était important, Louis allait lui en parler dès que la bonne tournerait les talons.

    Un problème chéri ?

    Lorsque Louis avait quitté la bonne et s'était rapproché de la jolie blonde, elle murmura ses quelques mots, pour savoir ce qu'il se passait. Mais bien evidemment, ça semblait pas important vu que L. ne répondit pas mais il ajouta un simple petit sourire trop charmeur et prit le téléphone avant de le poser sur la commode à côté. Il savait surement que Austin avait accepter qu'elle ne rentre pas cette soirée, car il ne lui posait même pas la question. Ou bien, il avait vu le petit sourire au coin de ses lèvres et c'est ainsi qu'il avait comprit que la belle avait réussi à le convaincre. Chelsea s'approcha et posa ses mains autour de son cou, le regardant dans les yeux avant de prolonger son baiser torride en lui touchant les cheveux. Avant ce baiser langoureux, Chels' avait apercut derrière Louis la bonne qui s'en allait, mais qui les avait vu "se coller". Mais elle n'y prêta aucune attention et mordilla la lèvre inférieur du beau goss avant de l'embrasser à nouveau, encore une fois en montrant qu'elle avait envi de lui, là maintenant. Le toucher, le caresser, l'embrasser, le toucher encore, et se faire plaisirs. Voila ce dont elle avait envi à ce moment même. Elle continuait ses caresses, avant de descendre vers le bas du dos pour pouvoir le caresser à travers le pantalon. Elle continuait de l'embrasser si torridement, et langoureusemen, que Louis n'hésitait pas à faire pareil. C'est alors que soudain, un bruit de porte se fit entendre, et c'est surement Mme Woodsonn qui venait d'arriver. Quoi ? Deja ? Elle allait se séparer de Louis et se mettre au travail ? Non elle ne le voulait pas, loin de là, elle aurait bien voulu que la bonne lui sorte une excuse valable et comme ça, ça lui eviterait de quitter le Dom Juan et cette partie de plaisirs. C'est alors qu'ils continuaient de s'embrasser, alors que les bruits de talons s'approchaient doucement. Mince alors, c'était bien s mère qui arrivait vers eux. Louis poussa alors la jolie blonde dans le placard derrière eux, et il y entra aussi avant de refermer la porte de celui ci.

    C'est pas une mauvaise idée ça ! Même si sortir d'ici me semble beaucoup plus difficile.

    Elle pensait deja à comment elle pouvait sortir alors que la mère était dans la même pièce. Mais Louis s'en fichait completement, de toute façon, ce n'était pas lui qui allait se faire virer. Et si Austin apprenait la raison pour laquelle elle s'était fait virée ? Elle serait dans la situation la plus mal de sa vie. Dire qu'elle n'avait pas peur serait faux, car en effet, elle commencait à se poser des questions et savait que Louis s'en fichait completement. Il continuait ses caresses de plus en plus sensuelle et ses baisers de plus en plus fou. Elle aimait ça. Et l'envi de faire parel l'envahit. Elle adorait ses douces caresses un peu partout sur le corp et elle n'hésita pas à déboutonner sa chemise avec envi pour pouvoir lui caresser le torse. Chelsea bascula sa tête en arrière pour pouvoir profiter encore plus de ses baisers. Elle se colla contre lui le plaquant à l'arrière du grand placard, posant ses mains sur son cou, avant de l'embrasser avec envi, et l'embrassa langoureusement. C'était plus fort que tout, elle voulait de lui c'était sure. La voix de Mme Woodsonn se fit à nouveau entendre et Chels' commencait à angoisser. Que faire maintenant ? Elle l'a cherchait et sortir d'ici comme si de rien n'était, n'était surement pas une bonne idée. Autant rester ici alors. Après les quelques mots du beau goss, elle remit en place ses bretelles de robe et prit à son tour la parole, en murmurant pour ne pas que sa mère entende quoi que se soit.

    Tu crois que sortir d'ici serait normal ? Tu m'as mise dans cette situation alors tu me sors de cette situation Louis, t'es obligé. Tout en l'embrassant torridement entre les mots, elle continuait après de maintes caresses sur le torse. J'ai même une idée tiens. Prends ça ! Dit elle toujours en murmurant et lui tendit son portable. Apelle le numéro d'ici, et ta bonne répondra. Tu lui diras qu'elle dit à ta mère que c'est pour elle et dès que Mme Woodsonn ira vers le téléphone, on sortira d'ici, comme s'il ne s'était rien passé, d'accord chéri ?

    Encore des baisers langoureux, coller l'un à l'autre, et à moitié nus. Son plan était simple mais il allait marcher. Appeler le fixe de chez lui pour que Juanita décroche et celle ci appelera Mme Woodson au grand salon, et donc le hall sera libre. Et c'est là qu'elle pourra sortir avec Louis, et elle fera comme si elle s'était absenté pour être aller aux toilettes. Blonde mais intelligente cette Spencer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{- On va se faire griller.. Ou pas ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WEST OF MANHATTAN :: residence hill.side; :: Louis W.-
Sauter vers: